La profession de notaire est également touchée par la révolution numérique. Actes électroniques, gestion des dossiers notariaux en ligne… quasiment tous les aspects de la profession sont touchés. Aujourd’hui, les notaires sont de plus en plus présents en ligne.

 

La digitalisation du métier de notaire : deux dates clés

Le 13 mars 2000, une loi mis en place par les notaires a introduit ce qu’on appelle l’Acte authentique numérique. Certes, cela a mis du temps mais le premier acte électronique officiel a été signé au cours de l’année 2008. Douze années après, tous les notaires sont équipés d’outils électroniques et tendent vers la suppression de l’utilisation du papier. Afin de faciliter ce passage au numérique, les principales instances du monde notarial (l’ADSN et le conseil supérieur du notariat) organisent régulièrement des séances de formations à l’endroit des notaires.

Le second tournant majeur de la digitalisation du métier de notaire a eu lieu le 7 octobre 2016 avec l’adoption de la loi pour une République numérique. Grâce à cette législation, les principales institutions de la République ont également entamé la dématérialisation de leurs actes officiels. Aujourd’hui, il est aisé de demander, par exemple, son état civil en ligne.

Toutes ces décisions ont amené les notaires à avoir une très forte présence sur internet. C’est le cas de l’Office Notarial Paris République qui propose ses services sur le site https://www.notaires-paris-republique.fr/ .

Paris République, un office notarial tourné vers l’avenir

L’Office Notarial Paris République propose à sa clientèle un florilège de services dématérialisés. L’office est spécialisé dans le droit de la famille et des successions, dans tout ce qui touche au droit de l’immobilier et de la copropriété. Il intervient également dans le droit de l’aménagement urbain. Il s’agit d’un office notarial créé depuis 4 siècles. Cette longévité s’explique par sa capacité à pouvoir se réinventer et s’adapter aux changements majeurs de son époque.

La profession de notaire : tendance et perspective

Un travail facile, des flux d’informations simplifiés avec les différentes collectivités locales,   un gain de temps énorme pour le notaire et son client… Voilà un peu ce qu’apporte internet à la profession de notaire.

La prochaine étape du processus de dématérialisation du métier de notaire consistera à numériser les échanges entre clients et notaires. Toutefois, il reste encore du chemin à parcourir pour y arriver car le secret professionnel des échanges fait que les conversations devront avoir lieu sur des plateformes hyper sécurisées. Pour cela, les notaires devront marcher main dans la main avec les legtech, ces startup qui gravitent autour du milieu du droit. L’idéal est de réussir à créer un écosystème numérique dans le milieu notarial qui soit totalement fiable.